professionnels

Les contenus assonciés aux professionnels et acteurs socio-économiques.

nfhfh

Indéfini

Sous la présidence eective de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem,
Présidente de l'Union Nationale des Femmes du Maroc (UNFM), et à l’occasion de la
Journée Internationale de la Femme, l’UNFM et le Comité National de Prévention des
Accidents de la Circulation (CNPAC) organisent, les 8 et 9 Mars 2014, au Centre
International de Conférences Mohammed VI, Skhirate, Royaume du Maroc, le Premier
Congrès International sous le thème :
« Femme et Sécurité Routière : Projet de Société »

La crédibilité et la qualité de ses interventions font du CNPAC un acteur très sollicité pour la sensibilisation en matière de prévention et de sécurité routière, au profit de différents organismes publics et privés.

Kit mains-libres ou pas si vous êtes au téléphone au volant vous perdez entre 30 et 50% de votre attention.

Une étude scientifique démontre précisément la dangerosité du téléphone portable au volant. Mais attention pas besoin d'avoir le téléphone dans les mains il suffit juste d'avoir une conversation téléphonique pour perdre jusqu'à 50% de son attention. 

Il s'agit d'une étude menée par le Centre d'investigations neurophysiologiques de l'Université de Strasbourg menée par le professeur André Dufour : "Les effets sont exactement les mêmes entre kit mains libre et téléphone tenu à l'oreille. On observe la même détérioration des capacités de conduite." 

Au téléphone, la distance de freinage est allongée

L'attention est diminuée de 30 à 50% la distance de freinage augmente elle aussi proportionnellement. Un constat partagé par des automobilistes strasbourgeois "Je reconnais qu'on est moins attentif, le cerveau est concentré sur ce qu'on dit" et pas sur la route reconnaît l'un d'entre eux. 

"Je l'ai utilisé une fois, c'était la catastrophe ! Il y avait un bouchon et je suis rentré dans une voiture parce que ma tête était plus avec le téléphone que la voiture", confie un autre conducteur. 

Mais alors pourquoi le téléphone nuit-il plus à la conduite qu'une conversation avec un passager de la voiture ? Pour la première fois, cette étude répond à la question : "Votre interlocuteur n'est pas avec vous, explique André Dufour, il ne sait pas ce qui se passe sur la route et il n'adapte donc pas son discours à ce qui s'y passe, contrairement au passager qui conduit un peu avec vous. Il va réduire son débit, suspendre sa conversation quand il voit qu'il y a un danger ou que la conduite devient trop prenante", conclut-il.

Quant à l'argument de l'habitude, oubliez-le ! Même si vous conduisez depuis 10 ans avec un kit mains-libres, vous êtes toujours autant déconcentré par votre conversation téléphonique que tout autre automobiliste.

23 septembre 2014 | Durant le mois d’août 2014, le nombre des morts a diminué de 16,47% et celui des blessés graves a baissé de 25,25%.

Le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, ministère délégué chargé du Transport, vient de publier les chiffres des accidents de la circulation relatifs au mois d’août 2014, mais aussi aux huit premiers mois de l’année en cours.

Il en ressort que le nombre des tués et des accidents mortels auraient baissé de façon notoire. Ainsi, le mois d’août a enregistré une baisse de 13,02% pour les accidents mortels et 16,47% du nombre des morts, ainsi que 25,25% du nombre des blessés graves.

Par ailleurs, des baisses ont également été enregistrées durant les huit premiers mois de 2014. En effet, en comparaison avec la même période de l’année précédente, le nombre des accidents mortels a baissé, selon les chiffres du ministère délégué chargé du Transport, de 6,21%, alors que le nombre de morts sur les routes a diminué de 8,38% et le nombre des blessés graves de 14,51%.

«Cette amélioration positive est le résultat l’implication de tous les acteurs et partenaires qui ont déployé beaucoup d’efforts dans le but d’améliorer la sécurité routière et nous leur demandons de redoubler d’effort encore», indique le ministère par voie de communiqué.

Pages